DIS fr

DIS

L’homme moderne devant sa boite à images voit, mais ne sent ni ne comprend la réalité tel qu’elle est sur place.

 

« Dis » met en rapport les effets de la télévision dans notre société à la volatilité du monde qui nous entoure. Il n’y a pas si longtemps, les gens allaient au cinéma pour regarder les informations. Aujourd’hui, il nous est possible de TOUT voir, confortablement installés sur les canapés qui meublent nos salons, nous « zappons »… Nous sommes constamment soumis au flot incessant d’images et d’informations, qui nous sont pour la plupart inutiles. Notre capacité d’absorber, de comprendre et de ressentir est mise à l’épreuve. L’indifférence guette… En un instant, nous voyageons d’un télé-achat à une scène de guerre. On nous présente des morts en Irak, des famines en Afrique alors qu’en parallèle le canal concurrent mise sur le glamour et l’opulence pour attirer les (télé)spectateurs. Mon interprétation de ce phénomène est résumée par l’expression « to be disconnected » (être déconnecté). L’homme moderne devant sa boite à images voit, mais ne sent ni ne comprend la réalité tel qu’elle est sur place. La réalité devient-elle alors fiction ? Une illusion parfaite ?

 

Photos de Karen Schultze, Cyril Combe