Idem fr

Idem

Cette pièce est en lien avec la dualité du mot identité.

 

La pièce « Idem » est sous la forme d’un duo. Chaque protagoniste porte un masque de mime. Au fil du temps, tous deux passent par un processus d’expérimentation et de compréhension de l’autre et de soi même.

Cette pièce est en lien avec la dualité du mot identité. Identité que nous interprétons, dictée par l’environnement d’une personne et identité qui prend ses racines avec le caractère singulier de chaque individu, autrement dit génétiquement déterminée. La pièce explore le mécanisme impliqué dans le développement d’identité. Dans quelle mesure sommes-nous individu unique (prédéterminé) et comment les interactions avec un groupe de personnes affectent ou transforment cela? La pièce examine les relations entre identités. Est-ce que ces dernières sont «  vivantes » dans le sens ou elles évoluent ? Quand une identité est-elle prédéfinie par le groupe et quand influence ou définit-elle l’identité de l’autre ?

Les mécanismes du monde actuel tentent de développer une identité commune, dans laquelle se présente des règles établies et des exemples à suivre. Mais en tant qu’individu, quand cesse-t-on d’accepter cette identité établie, dictée et quand se libère-t-on de ces mécanismes ?

La consommation joue également un rôle important dans le processus de création de mécanismes et d’identités. Par le fait de posséder et accumuler ne nous identifions pas un peu à se que nous possédons et accumulons ? En échangeant les rôles et en essayant de « vivre » l’identité de l’autre, nous pouvons élargir notre vision concernant le fonctionnement de ces mécanismes et parfois même inverser le processus.

Nous voulons présenter notre concept avec humour et dérision. Nous souhaitons que chacun ait la liberté de répondre ou pas aux questions posées par cette pièce, de façon personnelle.

 

Photos de Camille Lamy, Christian Glaus